CompuGroup Medical
Synchronizing Healthcare

Découvrez tout sur la vision, la mission et les personnes qui façonnent CompuGroup Medical dans le monde. Vous trouverez également ici des informations, des documents et d'autres publications pour les investisseurs.

A propos de nous
CGM France
Carrière
Eine junge Frau telefoniert mit ihrem Smartphone, während sie einen Tablet-PC hält
Côté presse
Eine Person sitzt auf einem Sofa und tippt auf einem Laptop, vor ihr steht eine Tasse

Les 3 tendances de la e-santé en 2022

9 février 2022 | CompuGroup Medical
 e-santé 2022

Le système de santé a connu une série de défis majeurs au cours de l’année 2021. Pour autant, ils n’ont pas empêché 2021 d’être également une année de changements profonds et proactifs. En effet, la transformation numérique s’est accélérée, notamment sous l’effet de l’utilisation plus prononcée de la téléconsultation par les patients et professionnels de santé, ainsi que le développement de services et produits inédits pour faire face à la crise ou répondre à l’amplification de défis déjà anciens, mis en lumière l’an passé. Des évolutions attendues de longue date ont ainsi été mises en œuvre pour améliorer l’expérience des patients et des soignants.

L’accélération du virage numérique avec le Ségur de la Santé et le plan Ma Santé 2022 représentent à eux seules ces grandes tendances, s’articulant autour de la formalisation d’une politique globale de la e-santé en France. La feuille de route définit cinq grandes orientations qui balisent l’ensemble de l’écosystème :

  • gouvernance du numérique renforcée,
  • sécurité et interopérabilité des systèmes d’information,
  • déploiement de services numériques socles,
  • création de plateformes numériques nationales,
  • soutien à l’innovation.

Le déploiement de la e-santé laisse alors entrevoir des applications en matière de prévention et d’information. Alors dans ce contexte, à quoi s’attendre pour l’année à venir ? Faisons le point sur les trois tendances majeures qui vont transformer le secteur de la santé en 2022.

 

Tendance 1 – Accès aux soins et coopération entre les acteurs de la santé 

CPTS, Centres de Santé, Maisons de Santé Pluri-professionnelles, lutte contre la pénurie de médecins dans les « déserts médicaux »… Parmi les défis de 2022 figurent ainsi la lutte contre les inégalités d’accès aux soins, le renforcement de la coopération entre les professionnels de santé et l’optimisation de l’organisation territoriale.

Avec la crise sanitaire, les patients ont pu rencontrer certaines difficultés d’accès aux soins et les déserts médicaux n’ont jamais autant fait parler d’eux. Conjuguées à la perte de confiance dans le système de santé, à la crainte d’être moins bien soigné à l’avenir et à la perte de sens de leurs métiers, voire à la crise de vocation pour certains professionnels de santé, ces difficultés invitent en 2022 à envisager une approche plus spécifique des parcours de soins, organisés autour des acteurs locaux de santé.

Des approches territorialisées sont possibles notamment par le biais des Maisons et des Centres de Santé. De même que le dialogue entre l’ensemble des acteurs de santé d’un territoire est essentiel, les actions à mener doivent englober l’intégralité du parcours de soin, de la prévention à la prise en charge de patients, de la ville à hôpital.

Ce sera notamment le cas pour les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS), portées par le Plan Ma Santé 2022, qui ont permis de coordonner les actions face à la crise sanitaire. Aujourd’hui, elles doivent continuer à se concentrer sur l’amélioration de la prise en charge des soins non programmés en ville, et le renforcement de la gestion coordonnée entre tous les acteurs de santé intervenant autour du même patient.

Les coopérations entre professionnels de santé, où les outils numériques peuvent jouer un rôle fort, constituent donc un enjeu majeur de l’amélioration de la qualité des soins. Elles participent également à la reconnaissance de la valeur et de la place croissante que prennent certaines professions de santé comme les infirmiers par exemple. Enfin, elles permettent d’atteindre une meilleure égalité d’accès aux soins sur le territoire, mais aussi une prise en charge mieux adaptée aux spécificités des pathologies rencontrées, en particulier des affections chroniques.

 

Tendance 2 - Développement continu de la télémédecine

Alors que la crise sanitaire a largement participé à la démocratisation des usages numériques en santé, il est aujourd’hui indispensable en 2022 de capitaliser sur l’essor des usages du numérique en santé et ainsi impliquer davantage les professionnels de santé et les patients dans le parcours de soins. En effet, le recours à la télémédecine a permis de lever des freins tant du côté des professionnels de santé que des patients. Ils reconnaissent aujourd’hui majoritairement l’intérêt de la e-santé. 86 % des Français estiment même que son développement est une bonne chose.

En 2022, la télémédecine et notamment la téléconsultation aura donc pour mission de s’installer durablement dans les usages des Français et des professionnels de santé. Aujourd’hui, 3 Français sur 4 pensent que l’utilisation de ces outils permettra d’améliorer leur suivi médical dans le futur. Pour autant, il est impératif de réduire la fracture numérique pour que tous les patients aient accès à ces nouvelles technologies, tout en formant les professionnels de santé à ces outils.

Lire aussi : La téléconsultation : l’avenir de la consultation médicale

 

Tendance 3 - Interopérabilité et déploiement du numérique en santé

L’année 2022 marque un tournant pour le numérique en santé avec d’une part, Mon espace santé qui est ouvert à tous les Français, depuis le 1er janvier 2022, et qui a pour objectif d’améliorer le parcours de soins et que chacun puisse être pleinement acteur de sa santé. Et d’autre part, le Ségur de la santé qui invite les professionnels de santé à se doter de logiciels de santé mis à niveau et interopérables permettant ainsi le partage des données de santé de manière sécurisée.

Alors que la santé numérique a pour vocation de révolutionner les soins et la santé en réunissant les différents acteurs autour de parcours de santé cohérents, il n’en demeure pas moins qu’en 2022, il sera nécessaire de détruire les obstacles en matière d’accès aux données de santé : incomplétude des bases de données disponibles, absence d’interopérabilité des systèmes d’information de santé, difficultés à extraire les données pertinentes, etc.

De même, les médecins utilisent à ce jour de nombreux logiciels métiers et solutions digitales dans leur pratique quotidienne. Et pour certains, au-delà du temps de formation nécessaire à la maîtrise de ces services, ils évoquent un manque d'interopérabilité entre systèmes d’information et logiciels médicaux et donc une perte de temps sur leur pratique médicale. Le travail, déjà mis en œuvre en 2021, sera donc de poursuivre l’interconnexion des différents systèmes pour éviter toute rupture du parcours de soins des patients et l’optimisation du temps médical au quotidien par le biais de solutions digitales simples d’utilisation, sécurisées et répondant aux besoins des professionnels de santé.

De plus, le numérique en santé offre aujourd’hui aux patients des solutions permettant une simplification de l’accès aux soins avec la téléconsultation et une interaction facilitée avec les acteurs du système de santé. Il leur permet en outre de devenir acteur de leur santé avec des applications de suivi des maladies chroniques et d’être mieux informés.

Pour les professionnels de santé, la e-santé permet de gagner du temps médical et de prodiguer des soins plus personnalisés et de qualité avec notamment la dématérialisation des échanges et des processus administratifs ou l’aide à la décision médicale pour un diagnostic ou une prescription.

Ainsi, la transformation des usages soutenue par la formation des professionnels de santé présents et futurs s’accompagnera de l’appropriation progressive des nouveaux espaces numériques par les patients.

Faire de Mon Espace Santé le levier de démocratisation des usages du numérique en santé et créer les conditions permettant de favoriser l’acculturation numérique de tous les acteurs de santé est donc absolument nécessaire en 2022.

Avec Mon Espace Santé, compte personnel unique, chacun a accès à un portail personnalisé de services et d’applications de santé référencés. Il donne, par ailleurs, la liberté à chacun de gérer ses données et ses services de santé de n’importe où. Pour les professionnels de santé, il permettra de transmettre des messages personnalisés de prévention aux patients et de pouvoir connaître et suivre facilement le dossier d’un patient en consultation. De même, les médecins pourront choisir facilement leur logiciel grâce à la labellisation portée par le Ségur de la Santé.

En 2022, il convient pour cela d’accompagner les médecins dans l’usage des nouvelles pratiques, de les informer et de rendre accessible la technologie simplement sans surcharge de temps. De plus, la formation initiale et continue des futurs professionnels de santé doit intégrer rapidement la pratique des soins numériques.

Dans ce cadre, CompuGroup Medical proposera dès le mois de mars un accompagnement personnalisé à chacun de ses clients, via des webinaires notamment, pour aider les professionnels de santé à comprendre les enjeux du Ségur de la Santé et à prendre en main leur logiciels AxiSanté ou HelloDoc facilement et durablement.

Ça pourrait aussi vous intéresser…
Mentions légales