CompuGroup Medical
Synchronizing Healthcare

Découvrez tout sur la vision, la mission et les personnes qui façonnent CompuGroup Medical dans le monde. Vous trouverez également ici des informations, des documents et d'autres publications pour les investisseurs.

A propos de nous
CGM France
Carrière
Eine junge Frau telefoniert mit ihrem Smartphone, während sie einen Tablet-PC hält
Côté presse
Eine Person sitzt auf einem Sofa und tippt auf einem Laptop, vor ihr steht eine Tasse

Ségur de la santé : les médecins invités à se doter d’un logiciel labellisé d’ici 2022

11 août 2021 | CompuGroup Medical
Ségur de la santé

Annoncé par le Gouvernement dans le cadre de la stratégie Ma Santé 2022 qui propose une vision d’ensemble et des réponses globales aux défis auxquels fait face notre système de santé, le plan Ségur de la santé a 2 ambitions principales. La première, améliorer l’accès aux soins des patients. La deuxième, clarifier l’offre de solutions pour faciliter la coordination des professionnels de santé et simplifier leurs démarches administratives par le biais d’une accélération du virage numérique en France. Le Ségur de la santé invite ainsi tous les professionnels de santé à se doter d’un logiciel labellisé Ségur. Voyons ensemble ce que cela change pour les médecins libéraux.

 

Ségur de la santé et exercice libéral médical, les LGC au service de la coordination des soins

Parmi les priorités du volet numérique du Ségur de la santé se trouve le couloir de la médecine de ville, notamment pour son rôle clé dans la coordination des soins. 

L’objectif pour la médecine de ville est ainsi de donner accès, fluidifier, sécuriser et favoriser les échanges et partage de données de santé numérisées entre professionnels et patients. L’atteinte de cet objectif passe notamment par l’intégration de nouvelles fonctionnalités dans les Logiciels de Gestion de Cabinet (LGC) basées sur 4 services socles : DMP, MSSanté, INS, Pro Santé Connect.

  • Le DMP (Dossier Médical Partagé) bien que déjà présent dans les LGC verra son accès et son alimentation simplifiés pour en faire l’outil de partage de documents de santé tant attendu par les citoyens et les professionnels de santé.
  • La MSSanté (Messagerie Sécurisé Santé) sera dorénavant utilisée pour également sécuriser les échanges entre le patient et son médecin.
  • L’INS (Identité Nationale de Santé) servira à fluidifier et sécuriser les données en renforçant l’identitovigilance dans la circulation dématérialisée des documents de santé, mais également en favorisant l’accès et le classement des documents grâce à l’interopérabilité que génère l’INS.
  • L’authentification Pro Santé Connect pour les professionnels de santé pour sécuriser échanges et partages de documents de santé.

Avec le Ségur de la santé, la prise en charge des patients sera ainsi améliorée. Et pour y parvenir pleinement, les professionnels de santé sont encouragés à se doter de technologies digitales standardisées et indispensables pour faciliter les échanges de données de santé. 

D’ici mai 2022, les professionnels de santé devront donc opter pour un logiciel médical labellisé Ségur afin d’obtenir une aide financière forfaitaire dont les modalités seront précisées ultérieurement. Avant cela, tous les éditeurs de logiciel devront évidemment mettre à jour leurs logiciels médicaux pour obtenir ce précieux label Ségur.

Acteur majeur de la e-santé depuis plus de 30 ans, CompuGroup Medical a évidemment répondu présent pour participer à ce virage historique de notre système de santé et prépare l’intégration du volet numérique du Ségur depuis le début de l’année pour accompagner ses clients actuels et futurs dans la compréhension et la transition de ce plan.

 

Ségur de la santé : un plan de modernisation du système de santé

Porté par le ministère des Solidarités et de la Santé, le volet numérique du Ségur de la santé a pour objectif de généraliser le partage sécurisé des données de santé entre professionnels et patients en harmonisant et optimisant les outils numériques pour améliorer le parcours de soin et la prise en charge des citoyens dans toute la France. Cela représente un investissement massif de 2 milliards d’euros dans le numérique.

Pour cela, une modernisation des outils numériques a déjà été mise en œuvre avec la construction notamment d’infrastructures numériques socles pour tous les logiciels de santé (messagerie sécurisée de santé, Pro Santé Connect, Identité Nationale de Santé…).

La construction de ce socle numérique commun à tous les logiciels de santé permettra, à terme, d’alimenter Mon Espace Santé, un espace de santé numérique unique à chaque citoyen qui sera généralisé à toute la population en janvier 2022. Par ailleurs, d’ici 2 ans, l’ensemble des logiciels utilisés par les professionnels de santé seront compatibles avec Mon Espace Santé. D’ici 3 ans, l’objectif est d’atteindre les 500 millions de documents échangés par an via cet espace. 


 

Ça pourrait aussi vous intéresser…
Mentions légales