Please enable Javascript!

Témoignage utilisateur

Interview du Dr Raymond Salas

Raymond Salas


Que pensez-vous de la solution de téléconsultation CLICKDOC ?

Je l’utilise depuis le début du confinement et encore aujourd’hui une ou deux fois par jour bien que la situation soit revenue à la normale. Le confinement m’a permis d’utiliser cet outil et j’en suis ravi. Je savais qu’il existait, mais je ne m’étais auparavant pas trop penché dessus car il n’y avait pas vraiment de demande, mais là j’en suis content, ça marche très bien !

Qu’en pensent vos patients ?

Les patients aussi sont satisfaits. Je leur ai transmis les ordonnances et ils m’ont transmis leurs bilans, tout marche bien.

Comment se déroule une téléconsultation ?

Le déroulé reste quasi identique à une consultation classique, à l’exception des examens cliniques. On est sur du déclaratif et de l’échange.

Quelle est votre expérience de la solution de téléconsultation ?

En cardiologie, les actes que nous pratiquons le plus sont l’électrocardiogramme et l’échographie donc quand on n’a pas les outils c’est compliqué.
Donc ce que j’ai fait et que je vais continuer à faire, c’est que j’ai contacté une maison de retraite dans le Tarn qui a souhaité que chaque résident ait un électrocardiogramme. Je leur ai proposé d’acheter un appareil de cardiographie qui fonctionne uniquement sur ordinateur c’est-à-dire qu’on branche les fils et sur une clé USB on enregistre l’électrocardiogramme. Puis l’infirmière de la maison de retraite me le transmet au cours d’un acte de téléconsultation. On a fait cela à tous les résidents donc 120 électrocardiogrammes et ça marche très bien.
En associant l’électrocardiogramme à distance à la téléconsultation, je pense que nous pouvons plus largement développer l’usage de cette dernière.

*(interview réalisée le 16/06/20)