CompuGroup Medical
Synchronizing Healthcare

Apprenez tout sur la vision, la mission et les personnes qui façonnent CompuGroup Medical dans le monde entier. 

Investor Relations
Eine Person tippt mit dem Finger auf ein Tablet-PC mit einer Investor-Relations-Präsentation
Carrière
Een jonge vrouw praat op haar smartphone terwijl ze een tablet PC vasthoudt
CGM Global
Mehrere CGM-Flaggen

28 janvier: journée Européenne de la protection des données

28 janvier 2021 | Carolien Vekemans

Liste de contrôle de sécurité numérique

Avec la numérisation, il est toujours plus difficile de protéger nos données. La législation européenne affecte la manière dont nous opérons dans le monde. Cette législation est également connue sous le nom de législation RGPD. Mais qu'est-ce que tout cela veut dire? RGPD signifie toutes les données personnelles telles que votre nom, adresse et emplacement, mais aussi la façon dont vous vous identifiez en ligne et demandez des informations à l'aide de diverses applications, est couverte par ces réglementations.

Comment vous assurez-vous que ces informations sont et restent sécurisées numériquement? Nous avons établi une liste de contrôle pour vous avec les 10 plus importantes choses à faire et à ne pas faire dans le RGPD.

 

1. Faites des sauvegardes régulières

Une sauvegarde de vos données est toujours nécessaire. Par conséquent, placez votre sauvegarde sur un disque dur externe sécurisé et n'utilisez pas de clé USB! Êtes-vous un utilisateur CGM Oxygen? N'oubliez pas de considérer notre module CGM Backup Service. Ce module sauvegarde vos données sur notre serveur sécurisé toutes les 2 heures.

 

2. Ne cliquez pas sur les liens suspects et suivez l'actualité CGM

De cette façon, vous serez tenu informé des développements les plus récents et nouveaux. Ne collectez pas de données personnelles inutiles et ne laissez pas votre ordinateur non sécurisé. Ne partagez jamais de données avec des personnes non autorisées et connectez-vous uniquement sur des réseaux sécurisés. De plus, sécurisez votre ordinateur, vos comptes, vos dossiers, etc… avec des mots de passe et n'oubliez pas de les changer régulièrement. En changeant régulièrement vos mots de passe, vous minimisez toujours le risque de fuite de vos données.

 

3. Respectez toujours les données privée de votre patient

Avec une demande de consultation, le patient donne la permission de partager des données avec vous, vous ne devez donc pas lui demander la permission. Il est toujours utile d'informer votre patient de la manière dont vous conservez et traitez son dossier. N'oubliez pas que les conditions du RGPD couvrent le secret professionnel. Une violation de ces termes et conditions peut avoir des conséquences.

 

4. Intérêt personnel

N'utilisez les données personnelles de votre patient que si vous pouvez en bénéficier vous-même. N'oubliez pas que les patients ont le droit de s'opposer et informer votre patient si vous souhaitez traiter des informations personnelles. Cela peut être fait, par exemple, en accrochant un papier dans la salle d'attente ou en le communiquant verbalement.

 

5. Faites de bonnes règles pendant votre absence

Utilisez la législation sur la confidentialité et les conditions du RGPD à cet effet. Soyez toujours discret en ce qui concerne les données patient et établissez un accord de traitement temporaire avec vos collègues, y compris la durée de l'accord et les détails de votre éventuel remplacement.

 

6. Il est également préférable d'élaborer des règles dans un cabinet de groupe

En tant que fournisseur de logiciels, nous vous remettons une "boîte vide", vous êtes responsable des données que vous placez par la suite dans votre logiciel CGM. CGM Belgique n'est pas responsable des accords mutuels entre prestataires de soins. Là aussi, soyez toujours discret en ce qui concerne les données des patients et concluez des accords mutuels sur le traitement, l'accès et l'attribution des données des patients.

 

7. Empêchez le piratage et le vol

Une bonne sécurité est essentielle dans votre cabinet, votre ordinateur et votre serveur. Par exemple, cela peut être fait en utilisant un disque dur crypté. Si vous perdez des informations sensibles, ordinateur portable, tablette ou autre, vous devez le signaler au plus vite au comité de confidentialité (GBA Belgique). Vous en êtes vous-même responsable.

 

8. Signez l'accord de traitement pour partager vos données avec nous à votre demande

Notre accord de traitement est toujours entre vous et le fournisseur informatique (CGM Belgique). Sachez que vos données sont en sécurité entre nos mains. Cet accord vous couvre avec des tickets d'assistance, qui vous protègent contre la perte ou l'utilisation abusive des données de vos patients pendant l'assistance à distance, les migrations et les mises à jour.

 

9. Toujours supprimer les données à la demande de votre patient

Supprimez les données dès qu'elles ne sont plus pertinentes. Si le patient demande explicitement à être oublié, respectez son souhait. Tenez compte des exceptions lors du traitement des données pour des raisons médicales et fiscales.

 

10. CGM Belgique ne vous contacte qu'en tant que client

CGM surveille et traite vos données dans notre système de facturation dans le but de licence et de facturation de votre produit CGM. Nous ne vérifions et ne traitons jamais vos données patient, vous en êtes vous-même responsable. CGM Belgique traite à votre propre demande du support, par exemple pour effectuer des migrations, des mises à jour ou une assistance à distance. Ceci est couvert par l'accord de traitement entre vous et CGM en tant que fournisseur du logiciel.

Mentions légales